Le Pain qui fait du bien... - Pain au levain 100% naturel
6
post-template-default,single,single-post,postid-6,single-format-standard,woocommerce-no-js,ajax_fade,page_not_loaded,,columns-4,qode-theme-ver-14.5,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-5.4.7,vc_responsive
 

Le Pain qui fait du bien…

Le Pain qui fait du bien…

Faire son pain soi-même,  à la main,  sans produits autres que le sel, l’eau, le sucre, la farine, le levain, cela peut sembler anodin, mais c’est tout un art…Et comme la plupart des arts, cela apporte du bien-être à son auteur, comme au spectateur amateur. Une fois que l’on y a gouté, que la mie a touché notre palais, que le son du croquant de la croûte à été entendu, que les vapeurs du levain ont été ressenties dès la sortie du four, et que la douce chanson du pain qui refroidi se fait entendre, c’est une magie invisible qui opère en nous et s’inscrit pour toujours dans notre ADN, et ce, pour la vie.

On ne verra plus dès lors le pain de la même manière, nous n’en parlerons plus de la même façon à nos amis, nous veillerons toujours à son respect lorsqu’il est retourné sur la table, ou mal coupé, et on préfèrera toujours le pain maison à celui du commerce, que l’on critiquera sans cesse, et bien sûr, on n’aura de cesse de vouloir en refaire, et en refaire, et en refaire encore, jusqu’à arriver à l’ultime étape ou il n’y a même plus besoin de vérifier les poids, les dosages, les ml, les grammes, car tout se fait « au ressenti », au « visuel », comme disait mon grand-père jadis, et c’est encore plus appréciable, car c’est à ce moment, quand on ne pense plus à la recette, au dosage, au temps, mais juste que l’on profite de l’instant présent, qu’on se laisse porter par le bonheur de fabriquer son pain, de voir la pate levée au réveil matin,  puis dans le four, que l’on profite vraiment de cet instant magique qu’est la fabrication du pain maison.
Vous verrez, après avoir fait 20, 30, 50 essais de pain, vous ne regarderez plus les chiffres, les grammes ni même la recette. Vous ne contemplerez plus que la levée de la pate, vous écouterez le pain chanter à la sortie du four, vous prendrez même le temps (et ça c’est toujours le plus difficile) d’attendre que le pain refroidisse un peu avant de le gouter. Alors, vous profiterez pleinement des bienfaits du pain maison, celui qui soigne, qui fait du bien au corps et à l’esprit en meme temps, et en plus, qui se partage à tout moment dans la convivialité au sein du foyer.
Bon été à tous, et à très vite.
PS : 2 belles surprises à venir dans les prochaines semaines, je reviendrais vers vous avec quelques nouveautés pour votre plus grand plaisir !
– la recette de la pate à Pizza au levain : après différents tests effectués auprès de mon entourage, une recette fantastique a été retenue, et je tiens à vous la faire partager…photos, videos, recette, commentaires : tout cela rien que pour vous courant de l’été !
– Pour tous ceux que cela intéresse, je propose prochainement une version papier (livre de poche) avec le recueil de mes recettes (Pain au levain / Baguette Levain / Pate au levain pour pizza) et de mes astuces (Fabrication du levain / Conservation / Déshydratation – Réhydratation du levain), avec toutes les explications détaillées étape par étape, les photos, mes commentaires, bref, tout le necessaire pour realiser le meme pain que celui sur la photo de cet article.

Si vous êtes intéressés par l’achat de ce  livre, merci de me le confirmer en me laissant votre email complet et votre nom dans la partie « commentaires » ci dessous, afin de vous le réserver  !

 

No Comments

Postez un commentaire